Blog

La numérisation en entreprise : pourra-t-on s’en passer ?

« 72% des 12 / 25 ans déclarent ne pas pouvoir se passer d’internet pendant une journée… » Joël de Rosnay

shutterstock_110777684-(2)

E-commerce, intranet, réseaux, cloud, applis, data… les entreprises ne peuvent plus échapper au numérique. L’intégration du numérique au sein de l’entreprise représente une des clés du développement, mais aussi le vecteur d’une nouvelle façon de travailler, plus collaborative.

S’adapter

Pour développer son entreprise, le dirigeant doit gérer et s’organiser en intégrant les bouleversements tels que : la mondialisation et l’évolution technologique. Pour y parvenir, il faut acquérir une capacité d’adaptation. Aujourd’hui, le digital représente un nouveau mode de business, face auquel les entreprises doivent faire face.

L’adhésion

On constate un décalage entre, d’une part les dirigeants qui considèrent que les avancées technologiques transformeront leur entreprise dans les prochaines années et, d’autre part les dirigeants qui prennent en compte le numérique dans leur stratégie. Le numérique doit contribuer à atteindre les objectifs suivants : gain de compétitivité, gain de parts de marché, accroitre la visibilité de l’entreprise et constituer une e-réputation.

Recréer du lien et du travail collaboratif

De manière générale, le taux d’engagement des collaborateurs dans leur entreprise est faible. Les collaborateurs ont besoin de plus de lien, plus de sens. Le numérique peut ainsi devenir créateur de liens, en associant salariés, clients et fournisseurs. Il aide à développer un esprit collaboratif entre les étages, accélère les prises de décision et gomme les hiérarchies.

Donner un cadre

L’entreprise doit se donner les moyens de basculer dans un environnement numérique « structuré », pour éviter le déséquilibre entre les collaborateurs et assurer une coexistence efficace. La formation est un critère majeur de réussite.

La clé : une gouvernance motivée

La motivation des dirigeants est essentielle dans cette transformation numérique. Elle nécessite une vision forte de l’apport du digital. Avec le numérique le rôle du manager change : d’un leadership autoritaire il passe à un leadership partagé. Il se situe alors dans le coaching, la réflexion et l’analyse. Alors, peu importe qui conduira l’agenda numérique, mais il revient à chaque dirigeant d’impulser la gouvernance.

David Ladame


« Banaliser le digital, exprimer et communiquer avec clarté les enjeux. C’est une question de culture plus que de technologie » Bernard Cathelat